Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 07:36
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines

Les 25 ans de l’URAFA Hauts-de-France pour l’Europe

Bienvenue – mots de salutation et de félicitations

 

Le mot du Président des Amis du Jumelage, M. Christian Marquis

 

Henri Gordart, Fabrice Casadei 

Petit aperçu sur les 25 ans de l’URAFA HdF pour l’Europe
 


Gereon Fritz, ancien président VDFG für Europa e.V. (lu par Jacques Froissart)


Coopération régionale transfrontalière : nouvelles chances et opportunités pour les associations et comités de jumelage  ?

 

Monique Vanlancker (Cefir)

La Route NN

 

Discussion 

 

Remerciements

 

Christian Marquis, président des Amis du Jumelage de Gravelines

Christian Marquis, président des Amis du Jumelage de Gravelines

L'association des Amis du Jumelage de Gravelines est née en 1996 faisant suite au Comité de Jumelage créé lui dix ans plus tôt en 1986 à l'occasion du premier Jumelage signé par la municipalité de l'époque.

 

Pourquoi ce premier jumelage avec Biblis en Allemagne, avant que l'URAFA n'existe et que l'Allemagne est était encore divisée et que l'Europe n'était pas encore à 28 membres?

 

Il existait à l'époque un partenariat industriel entre EDF et la RWE car les deux villes avaient , implantée sur leur territoire une centrale nucléaire de même technologie.

Lors de  de la venue d'une délégation allemande à Gravelines dans le cadre de ce partenariat, celle-ci fut reçue par l'équipe municipale est, en plus d'avoir à gérer la présence d'une centrale nucléaire sur leur territoire des similitudes ont été constatées à savoir des communes composées de trois pôles géographique distincts; Biblis, Nordheim, Vattenheim chez eux, Gravelines, Petit Fort Philippe et les Huttes chez nous.

 

Le jumelage fut officialisé entre les deux villes en Mai 1986.

L'association des Amis du jumelage s'occupe aussi de deux autres jumelages, Faskrudsfjordur en Islande pour des raisons historiques avec la pêche à la morue et Dartford en Angleterre.

 

Ces jumelages ont été officialisés en 1991."

 

 

Biblis est une commune de Hesse (Allemagne), située dans l'arrondissement de la Bergstraße, dans le district de Darmstadt.

 

Biblis est située à 21 km au nord de Mannheim, à 50 km au sud de Francfort et à proximité de Worms. La population actuelle est de 9 250 habitants environ.

 

                                                                                                                          Chr.Marquis

Henri Godart, le 2e président de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe

Henri Godart, le 2e président de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe

Chers amis, pas comme on fait un clic aux amis sur FB mais amis du franco-allemand pour l’Europe !

Tout d’abord je souhaiterais remercier Mme la Présidente de l’URAFA Hauts-de-France pour l’Europe de nous avoir, mon épouse et moi-même invités à participer à cette rencontre des 25 ans de son association et c’est avec plaisir que nous vous retrouvons.

J’adresserai mes félicitations à Monsieur Christian Marquis, président et à son Association pour s’être engagés à accueillir ces 24èmes Rencontres. Je souhaite à l’association des activités nombreuses et amicales avec son partenaire de Biblis en soulignant que le choix de ce partenaire confirme bien que vous aviez - Gravelines et Biblis - beaucoup d’atomes crochus pour vous unir.

Mais je ne voudrais pas abuser du temps de parole octroyé et comme on l’a souhaité parler de la naissance de l’URAFA. Mais avant nous aurons une pensée pour celui qui devait assurer cette présentation. M. Jean-André Vandelannoote.

A Saint-Omer, pour me situer dans le franco-allemand, avec d’autres couples franco-allemands nous avions le 11.11.1984 créé un Club dénommé Club Franco-Allemand de la Région Audomaroise duquel je fus le président.

Tous ici vous avez connu les jumelages avec la République Fédérale d’Allemagne plus souvent dite Allemagne de l’Ouest et ceux avec la République Démocratique d’Allemagne ou Allemagne de l’Est. Ces jumelages fonctionnaient avec certaines différences. La Chute du Mur de Berlin, le 9.11.1989 provoquait une période de flottement pour les jumelages avec les villes de l’Est. Des responsables de comités de jumelages ou autres associations André Terrier, Pierre Martin, Jean-André Vandelannoote conscients des problèmes posés par ce bouleversement allemand se décidaient à créer une structure, un bâteau qui accueillerait les associations de jumelage de tous bords. Les diverses associations furent contactées et invitées à participer à la création de l’URAFA Nord-Est qui naquit en 1993, et certains présidents présents dans cette salle se retrouvèrent vice-présidents de cette Union dont celui qui vous parle et Monsieur Jean Coelenbier de l’Association Dunkerque – Rostock fut élu président. Cette Union tenait à Lille, Boulevard de la Liberté, ses réunions auxquelles Madame la Présidente prenait part. L’Union s’était rattachée à la Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe dont M. Pierre Martin fut un des fondateurs.

Les dates ne sont plus très précises dans ma mémoire mais l’URAFA naissante organisait à Lille le Congrès de la FAFA pour l’Europe, l’occasion pour moi de croiser son président. Un énorme congrès.

L’URAFA fonctionnait, mais pour rassembler dans la convivialité ses membres, il était décidé de tenir un congrès. Contacté par le secrétaire général André Terrier le Club Franco-Allemand pour la Région Audomaroise acceptait d’organiser ce 1er Congrès en Avril 1996 je pense. Accueil par les membres du club, participation musicale de l’Harmonie Batterie Municipale de Wizernes, Assemblée générale en présence du président de la FAFA pour l’Europe qui avait battu le record de temps pour joindre par l’autoroute Saint-Omer plus rapide encore qu’un certain ministre ou député, accueil en mairie de Saint-Omer et repas au Restaurant le Bowling … ainsi démarrait la série des congrès renommés Rencontres pour arriver ce jour à la 24ème  Rencontre. En 1997 nous nous retrouvions à Anor sous la présidence de M. Coelenbier accueillis par l’association d’Anor et son active présidente Elisabeth Bolvin.

Notre ami Coelenbier après une longue maladie nous quittait et lors d’une réunion à Lille l’ami Terrier sans tambours ni trompettes me désignait pour l’intérim à la présidence de l’URAFA.

En Avril 1998 nos amis de Saint-Pol sur Ternoise accueillaient notre congrès, en présence du maire M. Philippe Vasseur qui devint ministre de l’Agriculture. Lors de l’AG le conseil d’administration me confirmait président de l’URAFA et Mme Coelenbier me félicitait et je disais alors (et cela s’est vérifié pendant les quelques années qui suivirent)  « un président n’est rien sans une équipe ». Merci encore à tous ceux qui acceptèrent de faire équipe avec moi jusqu’en 2013. L’URAFA a fourni et fournit encore des membres du bureau à la Fédération et même la Présidente, bravo Madame la présidente.

Et suite à un lourd désaccord avec la FAFA pour l’Europe, au congrès de Liévin nous décidions de quitter la fédération et en 2015 après l’accalmie l’URAFA rejoignait la Fédération.

Maintenant je souhaite à l’URAFA la réussite dans toutes ses actions - qu’elle continue à rassembler les associations qui ont besoin de soutien surtout devant une certaine fatigue au sein des jumelages, j’ajouterai ce que je ne cesse de répéter « maintenons nos liens fermes avec nos amis allemands pour résister en Europe à cette montée des nationalismes égoïstes et destructeurs et faisons grandir l’Europe garante de la paix ».

Mesdames, messieurs, chers amis, j’ai très certainement grillé mon temps de parole mais je vous remercie pour votre attention.

                                                                               Henri Godart

Gereon Fritz,  président d'honneur de la Vereinigung Deutsch-Französischer Gesellschaften für Europa e.V.

Gereon Fritz, président d'honneur de la Vereinigung Deutsch-Französischer Gesellschaften für Europa e.V.

Chers amis du Grand-Nord dans l’URAFA, chère Présidente de la FAFA pour l'Europe, Mesdames et Messieurs,

Je vous apporte toutes les félicitations de la VDFG für Europa e.V., particulièrement celles des associations adhérentes franco-allemandes en Rhénanie-du-Nord-Westphalie à l’occasion des 25 ans d’existence de l’URAFA. Quelle bonne idée ont eue les initiateurs de l’époque, en partie déjà disparus. Je me souviens d’un bon nombre de visages ici présents. Hélas, je ne peux les voir de mes yeux ma santé actuelle ne me permettant pas d’entreprendre ce grand voyage. Combien me suis-je senti honoré par votre invitation, combien j’aurais voulu vous parler en ce jour de vive voix. Je vous prie instamment d’excuser mon absence ainsi que celle des membres du bureau de VDFG domiciliés en Rhenanie-du-Nord-Westphalie. Ils étaient tous pris par d’autres engagements franco-allemands et linguistique. Ils regrettent comme moi d’être empêchés. Oui, il arrive que ce que nous voulons, s’avère irréalisable.

Je vous parlerai des chances dont nous disposons afin d’intensifier la coopération régionale transfrontalière et le rôle que nos associations franco-allemandes et comités de jumelage sont appelés à y jouer. Pour le moment, mes positions et suggestions ne concernent que moi. Je ne peux que souhaiter qu’elles coïncident avec celles des responsables dans la VDFG. Car, quand on s’est retiré comme moi de la gestion opérationnelle et quand on a pas pu se concerter avec le corps actif, tout ce que l’on dit n’est qu’opinion et conviction personnelle.

Dans sa lettre express du 19 septembre 2018, à relire sur www.vdfg.de, la présidente de la VDFG, Margarete Mehdorn, écrit, je cite:

 „L’Europe reste l’objectif et le défi principal du partenariat franco-allemand et de notre amitié, tout particulièrement en cette année des consultations citoyennes dans les 27 pays de l’Union européenne et sept mois et demi avant les élections européennes en mai 2019.

Compte tenu des événements détestables en Allemagne de ces dernières semaines, nous sommes d’autant plus invités à témoigner aussi fort possible de l’esprit positif et de professer et défendre au mieux nos valeurs communes:  le respect réciproque et la tolérance.“ Fin de citation.

Dans ce contexte et dans le même esprit, je porte à votre connaissance la remise du Prix Rovan 2019 de S. E. Anne-Marie Descôtes, ambassadrice de France en Allemagne, aux associactions franco-allemandes considérées comme celles ayant le mieux répondu à la question du concours. Chaque année, depuis 1905 déjà, cette bonne pratique et cette grande motivation incite les sociétés franco-allemandes à s’engager encore davantage dans la cause franco-allemande et européenne `tous les niveaux. C‘est en même temps un signe de reconnaissance  de notre travail par l’ambassade. La remise aura lieu le 26 janvier 2019 à l’Ambassade de France à Berlin. Je vous invite à consulter cet appel au concours sous le thème: „Favoriser l’engagement de la société civlile pour l’Europe et développer l’éducation citoyenne européenne à travers les jumelages et partenariats franco-allemands.“. Il suffit de cliquer sur notre site. Peut-être, l’Ambassadeur d’Allemagne à Paris aura une idée similaire pour honorer votre travail.

En Rhénanie du Nord – Westphalie, nous comptons 44 associations franco-allemandes adhérentes à la VDFG. Il faut souligner qu’il s’agit pour la plus grande partie de cercles culturels et littéraires. Connâitre la France et sa civilisation, voici comment elles considèrent leur vocation. Il va de soi que cela commence par la  connaissance des citoyens des deux pays. D’où de nombreux voyages d’études dans votre pays. Une minorité seulement de celles-ci, se sent profondément concernées par les jumelages existant dans leurs villes. Ce sont, ou plutôt c’étaient avant tout des clubs, des cercles fermés dont les membres se recrutaient dans la bourgeoisie intellectuelle. Ces sociétés existaient depuis les années 20, bien avant le traité de l’Elysée et l’essor qu’a pris par la suite la création des jumelages. Cependant, je pourrais citer un certain nombre d‘associations en Rhénanie du Nord – Westphalie qui remplissent exemplairement le double rôle qui me tient à coeur: Combiner la culture et civilisation française avec la responsabilité pour les jumelages.

 

Si nous avons dans notre „land“ 44 associations franco-allemandes, il existe en Rhénanie du Nord-Westphalie autour de 330 jumelages. Il y a des communes qui entretiennent même jusqu’à quatre jumelages avec des communes en France, non seulement d’ailleurs dans le Grand-Nord. Sont-ils tous encore bien vivants, je ne saurais le dire.

 

Tout ceci comme information préalable.

 

Ce qui me préoccupe depuis toujours, qui me semble le mieux permettre à suivre notre vocation:

 

  1. Toutes les DFG – AFA doivent continuellement se souvenir de leur vocation primordiale d’être les médiateurs entre les instances de leurs villes jumelées. J’ai évoqué plus haut la différence entre vos AFA et nos DFG. De cette différence sont nés dans les dernières années d’ailleurs de nombreux malentendus. En effet, nous avons, en Allemagne et en France, à apprendre les uns des autres, Vous dans vos comités de jumelage, j’imagine un plus grand regard global sur l’Allemagne, sa culture, sa civilisation, son histoire, les raisons pour sa politique etc. Nous, en Allemagne, nous avons à prendre votre engagement fervant dans les échanges entre villes et communes jumelés comme beau modèle..

 

  1. Nous devons tenir à ce que les gouvernements du „land“ et de la Région s’intéressent à créer un réseau grâce auquel non seulement tous les comités de jumelage et associations franco-allemandes puissent facilement se mettre en contact les uns avec les autres, mais aussi que les services ministériels, régionaux et départementaux puissent organiser des journées annuelles de rencontre et de réflexion. Ceci coûte de l’argent et une ressource humaine compétente. Peut-être se trouvera-t-il une fondation à vocation européenne. J’ai là mes idées très concrètes.

 

  1. La thématique décrite ci-haut devra à mon avis figurer d’office à chaque conférence régionale de nos DFG en Rhénanie du Nord-Westphalie

 

  1. Lors de nos „Conférences Régionales“annuelles un réprésentant de l’URAFA sera toujours le bienvenu. Nous les organisons depuis les années 70, depuis 2012 annuellement.

 

  1. Nos associations ont un grand rôle à jouer pour l’apprentissage de l’allemand en France, du français en Allemagne. Je ne connais que trop bien le dilemme de l’allemand en France et ne voudrais pas m’étendre sur ce sujet. N’y a- t-il vraiment pas moyen pour faire pression afin qu’il n’y ait plus un seul collège sans allemand en seconde langue? Je sais que vous êtes inventifs en tout. Luttez afin que nous ne  devenions pas muets et sourds par la suite. Allez rencontrer les principaux des collèges, organisez des soirées d’informations pour parents et enfants, profitez des moyens proposés par le Goethe-Institut et l’Ambassade.

 

  1. Nos jumelages pourraient offrir bien plus de stages dans leur ville jumelée que ce n’est le cas à présent. Il y a d’ailleurs de très beaux exemples.

 

  1. Et pour finir: Le 9 mai, journée de l‘Europe mérite d’être fêtée dans chaque commune comme presque Fête Nationale à laquelle seront invités tous les citoyens étrangers dans la commune, y compris bien entendu les réfugiés.

 

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite encore une journée de travail fructueuse..

 

                                                                        (Gereon Fritz, lu par Jacques Froissart)

 

 

 

 

 

 


 

Monique Vanlancker, secrétaire générale du Cefir, présente la Route NN

Monique Vanlancker, secrétaire générale du Cefir, présente la Route NN

Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines
Les 25 ans de l'URAFA Hauts-de-France pour l'Europe à Gravelines

Partager cet article

Repost0
Published by URAFA Nord Est pour l'Europe

Présentation

  • : URAFA Hauts-de-France pour l'Europe
  • : URAFA HAUTS-DE-FRANCE POUR L' EUROPE Regroupement de Comités de Jumelages et d'associations franco-allemandes pour l'Europe
  • Contact

INFOS

En ce moment notre blog est en chantier. Si vous ne trouvez pas l'article ou la page qui vous intéresse, contactez-nous à l'aide du formulaire de contact.

 

Recherche

Prenez connaissance des Bourses Franco-Allemandes de la Région Nord-Pas-de-Calais !

Articles Récents

Nos Pages D'information